Se marier à Disney Land, la nouvelle formule Américaine

Aux Etats-Unis, les mariages clés en main font de plus en plus recette. Parmi les attractions en vogue, se faire passer la bague au doigt en robe de princesse au milieu d’un conte de fée est devenu très populaire.

Sur les quelque 2,2 millions d’unions qui se nouent chaque année aux Etats-Unis, 16% des couples ne se marient plus dans leur région mais choisissent une destination de mariage en confiant l’organisation de l’événement à un professionnel.

C’est quatre fois plus qu’il y a dix ans, résume le magazine de mariages Brides Magazine.

“Disney est une destination très populaire pour se marier mais d’autres sont aussi très actifs dans ce domaine: les Caraïbes font beaucoup d’efforts, Hawaï et aussi bien sûr Las Vegas avec ses nombreux hôtels à thème”, explique Millie Martini-Bratten, rédactrice en chef de Brides Magazine.

La chaîne d’hôtels jamaïcaine Sandals s’est ainsi fait une spécialité de la célébration de mariages et des voyages de noces. Quelque 40% du chiffre d’affaires de la douzaine d’hôtels “tout compris” de Sandals se font autour du mariage, indique sa porte-parole, Caitlin Austin.

Las Vegas, traditionnelle destination pour un mariage rapide 24 heures sur 24, a célébré 33.968 unions en 2007, selon The Wedding Report.

Les parcs d’attraction Disney attirent chaque année 2.000 couples qui veulent se dire “oui” pour la vie, à l’instar de Lauren Cappel, une jeune new-yorkaise qui, à Disney World en Floride, réalise son rêve de petite fille.

“Tout le monde est heureux. On est relax, en vacances. On passe un moment merveilleux”, affirme la jeune femme, le sourire ébahi dans sa robe de bal de Cendrillon, made in Disney.

Son mari, Dermot Murphy, un Irlandais, ignorait tout de ce type de mariage et s’est plié au rêve de sa future femme: “Lauren est folle de l’univers de Disney. C’est elle qui a pris la décision. Ils organisent tout. Tout s’est passé sans effort”.

Selon une étude de The Knot, firme spécialisée dans le marché du mariage aux Etats-Unis, les Américains dépensent en moyenne 27.882 dollars pour leur mariage, sans compter la lune de miel, et invitent 153 personnes à la réception. La liste moyenne des invités tombe à 47 lorsqu’il s’agit d’un mariage célébré loin de chez soi.

Depuis 1991, quelque 30.000 couples, soit une moyenne de cinq par jour, se sont mariés chez Disney. Parmi eux, de nombreux étrangers, notamment Britanniques et Asiatiques, attirés ces dernières années par un dollar faible et des Mickey pour invités, indique Korri McFann, organisatrice de mariages depuis 12 ans pour cette entreprise.

Une cérémonie dans un hôtel des fameux parcs d’attraction ou dans le parc lui-même après la fermeture coûte entre 4.000 dollars et 400.000 dollars. Pour ce prix d’entrée, pas de grande salle de bal ni de chambre conjugale, mais un gâteau de mariage, un toast au champagne, un violoniste, une limousine et 20 invités, pas plus.

“Un mariage moyen à Disney comprend en fait une centaine d’invités. Pour cela, il faut compter, avec la nourriture et les divertissements, un budget de 30.000 dollars”, précise Korri McFann.

La cérémonie est très rapide et le couple a 48 heures pour faire valider auprès des autorités le certificat remis par Disney.

L’entreprise a même conçu une ligne de robes de mariées, évidemment inspirées des plus célèbres contes de fée, Cendrillon, la Belle au Bois dormant ou Blanche Neige.

Et le nouveau couple peut quitter la chapelle en carosse de Cendrillon tiré par six poneys blancs, un extra qui coûte 2.700 dollars. Quand il ne choisit pas de se passer la bague au doigt dans la “Tour de la terreur”, une attraction qui imite la chute d’un ascenseur du haut d’une tour de 13 étages…

Leave a Reply

CAPTCHA image