Accusé de meurtre il est tiré au sort comme juré

Un homme accusé de meurtre et qui doit prochainement comparaître devant les assises des Bouches-du-Rhône, a eu la surprise d’être tiré au sort pour devenir juré au sein de cette même juridiction, a-t-on appris mardi auprès de son avocat.

Pierre Piasco, 55 ans, soupçonné d’être l’auteur de coups de feu à l’origine de la mort d’un homme après une altercation dans un bar d’Aix-en-Provence, le 1er décembre 2006, doit prochainement comparaître devant la cour d’assises des Bouches-du-Rhône à une date qui n’a pas encore été fixée.

Selon son avocat, Me Jean-Louis Keita, l’homme pourrait être amené à siéger comme juré lors de la session d’assises qui aura à traiter son dossier. “Il y avait une chance sur un milliard pour que cela se produise”, a souligné l’avocat, visiblement amusé ajoutant que son client avait l’intention de répondre favorablement à l’avis à juré qu’il a reçu.

Toutefois, a-t-on fait valoir de source judiciaire, M. Piasco n’a pour le moment été que tiré au sort par la commission communale qui choisit le nom des jurés sur les listes électorales.

Ces noms, a-t-on expliqué de même source, vont alimenter une liste préparatoire pour la composition du jury criminel annuel appelé à siéger aux assises. Ce jury qui compte trois fois moins de noms que lors de la première étape, est désigné par une commission réunissant magistrats et conseillers généraux qui exclut d’office ceux qui sont en état d’accusation ou sous mandat de dépôt.

M. Piasco est pour le moment sous mandat de dépôt et sera donc, s’il reste dans cette situation, de toute façon exclu des listes de jurés, a-t-on affirmé de source judiciaire.

Afin qu’il puisse remplir son devoir de citoyen, Me Keita a déposé une demande de remise en liberté de son client, “toujours présumé innocent dans l’attente de son procès”, a-t-il souligné.

Leave a Reply

CAPTCHA image