Un char américain de la Libération surgit de terre à Chartres

Un char américain datant de la Seconde Guerre mondiale, le premier des alliés à être entré dans la ville de Chartres à la Libération le 15 août 1944, a été découvert par hasard par des ouvriers sur un chantier et exhumé mercredi.

Ce char américain léger M5 Stuart a été découvert dans le sud de la ville et à quelques kilomètres de sa célèbre cathédrale, par des ouvriers municipaux à l’occasion de travaux de voierie.

Le M5 Stuart avait été le premier des chars alliés à pénétrer dans Chartres à la Libération. Il appartenait au major Leslie Lohse du “31st tank battalion” et avait été mis hors de combat lors d’une reconnaissance isolée le soir même.

“C’est très émouvant pour moi de le revoir resurgir plus de cinquante ans après”, a raconté Jean Dis, qui avait 17 ans en 1944.

Selon d’autres témoignages, ce char serait tombé en panne d’essence ou aurait connu un problème de chenilles et aurait été abandonné par ses occupants. A l’arrivée des autres alliés, le char aurait été poussé dans un trou provoqué par les bombardements afin de dégager la chaussée.

“A quelques centimètres près, nous ne serions jamais tombés sur cette découverte “, a estimé le conducteur de la pelleteuse qui l’a découvert.

Le char va être confié à une association de collectionneurs et devrait terminer sa vie au futur musée des anciens combattants de Chartres.

Leave a Reply

CAPTCHA image