Archive for juin, 2008

Toute une vie vendue aux enchères sue ebay pour 243 000 euros

Dimanche, juin 29th, 2008

Un homme qui avait mis “toute sa vie” aux enchères sur internet, y compris sa maison, son travail et ses amis, a annoncé dimanche qu’il avait vendu l’ensemble pour 399.000 dollars australiens (243.320 euros).

Déçu

Ian Usher, un Britannique de 44 ans immigré en Australie, avait eu l’idée de vendre sa maison à Perth, dans l’ouest de l’Australie, sa voiture, sa moto, son jet ski et tous ses biens matériels après s’être séparé de sa femme.

Son offre, mise à prix à 1 dollar, comprenait également la possibilité de prendre son travail de vendeur de tapis et de rencontrer ses amis.

Tapis

«Le prix final est de 399.000 dollars australien», a indiqué Ian Usher à l’AFP, sept jours après le début de la mise aux enchères sur eBay.

Bien qu’il gagne moins que ce qu’il avait espéré –sa maison est estimée à 420.000 dollars (256.127 euros) et contient pour des «milliers de dollars» de biens électroniques–, il a dit se sentir «plutôt bien». «Je pensais que les mises seraient un peu plus hautes sur la fin. Mais c’est une vente», a-t-il déclaré.

A la fin de la première journée d’enchères, le 22 juin, des acheteurs potentiels avaient surenchéri jusqu’à 2,2 millions de dollars, avant que Ian Usher ne réalise que le système d’inscription pour le dépôt d’offres n’avait pas été activé et que ces propositions élevées n’étaient pas sérieuses.

De sa vie passée, Ian Usher ne souhaite désormais conserver que son passeport, son portefeuille et les vêtements qu’il porte. Il n’a pas indiqué où il avait prévu d’entamer sa nouvelle existence.

Les Français sont les plus mauvais touriste au monde

Mardi, juin 24th, 2008

Les Français comptent parmi les touristes les plus pingres et les plus désordonnés au monde, selon une enquête réalisée par une agence de voyage spécialisée dans la vente sur internet.

Pour Expedia.com, qui a interrogé plus de 4.000 employés de l’hôtellerie à travers la planète, les Japonais sont les touristes qui se rapprochent le plus de la perfection, loin devant les Français, qui n’entrent pas dans les dix premiers.

Qui sont les touristes les plus sympathiques? Les plus curieux? Les mieux élevés? Les plus soigneux? Les plus généreux? Autant de questions adossées à des superlatifs qui tentent de définir le génotype du touriste idéal.

Le résultat est clair : le Japonais se classe premier, devant l’Allemand et le Britannique à égalité sur la deuxième marche du podium, puis viennent les touristes canadiens, suisses et néerlandais.

Une seule consolation pour la France, les touristes de l’Hexagone se classent premiers en matière de classe vestimentaire.

Un ado parcourt 800km au volant d’une voiture car il s’ennuyait

Dimanche, juin 22nd, 2008

Un adolescent allemand de 13 ans, qui par ennui avait emprunté la voiture automatique de sa grand-mère pour “découvrir un peu le monde”, a parcouru 800 kilomètres avant d’être retrouvé près de Paris, a indiqué dimanche un porte-parole de la police d’Ostrhauderfehn (nord-ouest).

Avant de prendre le volant, Jan-Ole avait pris soin de laisser un mot à sa famille: “Ne vous faites pas de soucis mais c’est trop ennuyant ici, je voudrais découvrir un peu le monde”, selon le quotidien Bild am Sonntag.

Résidant avec ses parents, sa grand-mère et sa soeur de 18 ans à Ostrhauderfehn, une commune de 11.000 habitants du nord-ouest de l’Allemagne, le collégien avait prévu de se rendre à Dénia, une ville espagnole sur la Costa Blanca, où il avait vécu trois ans.

Trente-huit heures après son départ et après avoir parcouru 800 kilomètres via Amsterdam, Rotterdam, Bruxelles, son périple qui remonte à une dizaine de jours, selon la police, s’arrête finalement aux portes de Paris, à Estrées-Saint Denis: Jan-Ole se trompe de pompe à essence, utilise du diesel à la place du super. Sa voiture ne démarre plus et le gérant de la station alerte la police.

Dans ses bagages, le garçon avait emporté outre des vêtements, un éléphant en céramique de la collection de sa mère, une photo de famille, 100 euros, sa play-station. Et le disque dur de son ordinateur pour que personne ne puisse rechercher l’itinéraire qu’il avait confectionné.

Jan-Ole, alors en stage chez un installateur de chauffage, affirme dans le journal populaire avoir roulé constamment à 140 km/h et avoir été doublé à un moment par une voiture de police qui “n’a rien remarqué”.

Des les aéroports les scanners voient sous les vêtements

Samedi, juin 14th, 2008

WASHINGTON - Dix aéroports américains, dont JFK à New York et l’aéroport international de Los Angeles, ont commencé à installer des scanners qui permettent de voir sous les vêtements des passagers, a annoncé le Département américain des Transports.

Ces cabines transparentes se referment complètement sur le passager, et émettent des “ondes millimétriques” qui percent les tissus à la recherche de métaux, céramiques, plastiques, matériaux chimiques ou explosifs, précise l’autorité de sécurité aérienne sur le site internet du Département des transports.

L’image en trois dimensions, transmise à un agent dans une pièce séparée et fermée, brouille le visage, poursuit le texte.

L’opération dure quelques secondes et doit remplacer les fouilles au corps. Mais Barry Steinhardt, directeur du programme “technologie et libertés” à l’association de défense des libertés ACLU, a déclaré que “les gens n’ont aucune idée à quel point les images sont graphiques”, et assure qu’on peut notamment distinguer les formes d’un passager et notamment son sexe.

L’association souligne sur son site que l’appareil révèle des “détails hautement personnels du corps, tels que des traces de mastectomies, des sacs pour colostomies, des implants pour pénis, des tubes cathéter ou la taille des seins ou appareils génitaux”.

Lara Uselding, du Département des Transports, rappelle cependant que les passagers ont toujours le choix “entre l’imagerie corporelle et la fouille au corps” traditionnelle.

Le gouvernement américain prévoit l’installation de 30 appareils supplémentaires avant la fin de l’année. En Europe, l’aéroport d’Amsterdam Schiphol utilise déjà ces scanners.

Accusé de meurtre il est tiré au sort comme juré

Mardi, juin 10th, 2008

Un homme accusé de meurtre et qui doit prochainement comparaître devant les assises des Bouches-du-Rhône, a eu la surprise d’être tiré au sort pour devenir juré au sein de cette même juridiction, a-t-on appris mardi auprès de son avocat.

Pierre Piasco, 55 ans, soupçonné d’être l’auteur de coups de feu à l’origine de la mort d’un homme après une altercation dans un bar d’Aix-en-Provence, le 1er décembre 2006, doit prochainement comparaître devant la cour d’assises des Bouches-du-Rhône à une date qui n’a pas encore été fixée.

Selon son avocat, Me Jean-Louis Keita, l’homme pourrait être amené à siéger comme juré lors de la session d’assises qui aura à traiter son dossier. “Il y avait une chance sur un milliard pour que cela se produise”, a souligné l’avocat, visiblement amusé ajoutant que son client avait l’intention de répondre favorablement à l’avis à juré qu’il a reçu.

Toutefois, a-t-on fait valoir de source judiciaire, M. Piasco n’a pour le moment été que tiré au sort par la commission communale qui choisit le nom des jurés sur les listes électorales.

Ces noms, a-t-on expliqué de même source, vont alimenter une liste préparatoire pour la composition du jury criminel annuel appelé à siéger aux assises. Ce jury qui compte trois fois moins de noms que lors de la première étape, est désigné par une commission réunissant magistrats et conseillers généraux qui exclut d’office ceux qui sont en état d’accusation ou sous mandat de dépôt.

M. Piasco est pour le moment sous mandat de dépôt et sera donc, s’il reste dans cette situation, de toute façon exclu des listes de jurés, a-t-on affirmé de source judiciaire.

Afin qu’il puisse remplir son devoir de citoyen, Me Keita a déposé une demande de remise en liberté de son client, “toujours présumé innocent dans l’attente de son procès”, a-t-il souligné.

Ils jouent à enlever leur copain, Lors d’un enterrement de vie de garçon

Samedi, juin 7th, 2008

Vingt-quatre gendarmes ont été mobilisés pendant trois heures samedi après avoir été alertés de la possibilité d’un enlèvement à Steenvoorde (Nord), qui s’est révélé au final être un jeu lors d’un enterrement de vie de garçon, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Plusieurs personnes ont contacté la gendarmerie après avoir constaté l’”attitude bizarre de jeunes gens au bord de la route” et vu “une personne bâillonnée et ligotée”, selon la même source.

Vingt-quatre gendarmes de la compagnie d’Hazebrouck (Nord) ont alors été mobilisés, notamment pour tenir des postes de contrôle au bord des chaussées afin de pouvoir repérer le véhicule, un fourgon blanc de location.

A l’issue de l’enquête et de l’audition des protagonistes, les gendarmes ont découvert qu’”il s’agissait d’un jeu lors d’un enterrement de vie de garçon”, selon la gendarmerie, confirmant une information du site internet de La Voix du Nord.

Les jeunes gens, originaires du littoral dunkerquois, “ne se sont pas imaginés que cela pouvait prendre une telle ampleur”, a déclaré un porte-parole de la gendarmerie, en soulignant qu’elle ne pouvait prendre aucune alerte de ce type “à la légère”.

“Il s’agit pour nous de vérifier (…) Imaginez si c’était vraiment le cas et qu’on ne réagisse pas, ce serait anormal”, a-t-il noté.

Un char américain de la Libération surgit de terre à Chartres

Jeudi, juin 5th, 2008

Un char américain datant de la Seconde Guerre mondiale, le premier des alliés à être entré dans la ville de Chartres à la Libération le 15 août 1944, a été découvert par hasard par des ouvriers sur un chantier et exhumé mercredi.

Ce char américain léger M5 Stuart a été découvert dans le sud de la ville et à quelques kilomètres de sa célèbre cathédrale, par des ouvriers municipaux à l’occasion de travaux de voierie.

Le M5 Stuart avait été le premier des chars alliés à pénétrer dans Chartres à la Libération. Il appartenait au major Leslie Lohse du “31st tank battalion” et avait été mis hors de combat lors d’une reconnaissance isolée le soir même.

“C’est très émouvant pour moi de le revoir resurgir plus de cinquante ans après”, a raconté Jean Dis, qui avait 17 ans en 1944.

Selon d’autres témoignages, ce char serait tombé en panne d’essence ou aurait connu un problème de chenilles et aurait été abandonné par ses occupants. A l’arrivée des autres alliés, le char aurait été poussé dans un trou provoqué par les bombardements afin de dégager la chaussée.

“A quelques centimètres près, nous ne serions jamais tombés sur cette découverte “, a estimé le conducteur de la pelleteuse qui l’a découvert.

Le char va être confié à une association de collectionneurs et devrait terminer sa vie au futur musée des anciens combattants de Chartres.

Indiana Jones ne connaît la géographie

Mercredi, juin 4th, 2008

Indiana Jones, le célèbre archéologue du “Royaume du crâne de cristal” n’est certainement pas géographe, vitupèrent les péruviens, irrités en voyant leur pays andin confondu grossièrement avec le Mexique.

Les spectateurs péruviens avaient pourtant été préparés par une campagne publicitaire ne laissant rien ignorer du fouet, des différents pistolets de l’aventurier allergique aux serpents, du saint graal ou des nazis avides de reliques aux pouvoirs magiques. Ils ont été décontenancés, déçus et enfin irrités en entendant le mexicain Pancho Villa parler en quechua, la langue des Incas et en constatant la confusion dans les décors et les lieux supposés.

“C’est un barbarisme”, tonne Hugo Neyra, un historien, devenu directeur de la bibliothèque nationale de Lima.

A la sortie des salles, les spectateurs sont désorientés par les rancheras, ces chansons traditionnelles mexicaines qui accompagnent le héros dans l’Amazonie péruvienne. Ils sont aussi surpris par les féroces guerriers mayas qui parlent la langue des Andes où encore par la fameuse pyramide de Chichen Itza (au Mexique) déplacée… dans l’Amazonie péruvienne.

Pour l’historien Manuel Burga, ancien recteur de l’Université San Marcos, Steven Spielberg et George Lucas manquaient visiblement de conseillers historiques: “Il y a beaucoup de données fausses, même s’il s’agit d’une fiction cela va faire du tort, on montre un Pérou qui n’est pas vrai. Il n’est pas possible de confondre l’Amazonie avec la forêt du Yucatan au Mexique” proteste-t-il.

L’historien Teodoro Hampe n’est pas surpris en expliquant que pour l’américain moyen, tout ce qui existe au-delà de sa frontière sud, à partir du Mexique c’est du pareil au même: “Pour eux, c’est la même chose que ce soit le Mexique, le Guatemala, la Bolivie ou le Pérou”.

Enfin les commentateurs regrettent que le message du film soit que les réussites des civilisations latino-américaines proviennent des extraterrestres et non de leurs habitants.

Un Indonésien largue 10000 dollars d’un avion pour promouvoir son livre

Dimanche, juin 1st, 2008

Un Indonésien a dispersé dimanche dans le ciel près de Jakarta 100 millions de roupies (10.700 dollars) en petites coupures pour promouvoir le livre qu’il vient de publier, a rapporté la presse.

Les billets de 1.000 et 5.000 roupies étaient censés tomber dans l’enceinte d’un stade de Serang (60 kilomètres à l’ouest de Jakarta) mais il a fallu s’y reprendre à trois reprises, le vent les poussant à l’extérieur.

L’opération a provoqué une bousculade parmi les habitants qui ont afflué pour ramasser les billets de banque. Une adolescente de 13 ans qui a perdu connaissance a été transportée à l’hôpital, a indiqué le site d’informations Detikcom.

Tung Desem Waringin, auteur de “la révolution du marketing”, a expliqué qu’il préférait faire profiter les plus pauvres de l’argent destiné à promouvoir son livre.